Juin 7, 2021 | Billets | 0 commentaires

Les angles morts du dirigeant

Seul dans sa bulle, tout dirigeant court le risque, un jour, d’un angle mort fatal. 🙈🙉🙊

Surtout si ses collaborateurs le craignent et évitent soigneusement de lui dire des choses désagréables. Gare à la « distance hiérarchique »!

Le pire ennemi du dirigeant est ce qu’il ne sait pas, et surtout ce qu’il ne sait pas qu’il ne sait pas.

Or tout dirigeant est de plus en plus seul avec la généralisation du télétravail, qui ne lui donne plus guère l’occasion de croiser ses N-3 et d’échanger à l’improviste dans un couloir, ou à la machine à café.

Il est diaboliquement seul, quand les occasions de prendre le pouls de l’entreprise se font rares, entre disparition des temps informels et raréfaction des discussions « en one to one »…

Alors comment faire❓Comment aller à la pêche à l’info «honnête et brutale»? 🎣

1) Savoir formuler de bonnes questions, ouvertes, simples et humbles comme « que feriez-vous à ma place? »

2) Encourager l’expression de désaccords, car l’erreur est humaine, en particulier pour un CEO loin du terrain, hors-sol dans son cocon…

3) Libérer de l’espace, savoir se taire et écouter, suffisamment longtemps.

C’est évidemment inconfortable, surtout pour un dirigeant tenaillé par un complexe de l’imposteur tenace 🤡, ou bien en mode « mâle alpha ». 🦍

Ce sont cette angoisse ou ce besoin de dominer qu’il s’agit d’apprivoiser…

Plus d’éléments dans cet excellent article de l’HBR : 👇
https://lnkd.in/ejrtHNA

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Newsletter bimestrielle
Inscrivez-vous à notre newsletter, qui paraîtra tous les 2 mois, pour suivre nos actualités.

Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.