Mai 12, 2020 | Billets | 0 commentaires

Mal nommer les choses…

«Mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde». (Albert Camus)

Alors s’il vous plait, pourrions-nous désormais parler :

1. De «distanciation physique» plutôt que de «distanciation sociale»? Nous pouvons, fort heureusement, faire l’expérience d’une proximité sociale malgré la distanciation physique nécessaire, et il n’est pas obligatoire de devenir ermite, misanthrope.. ou mal poli.

2. De «gestes de protection» et non plus de «gestes barrière»? Il s’agit de prendre soin de nous et de notre prochain, pas de nous couper de nos amis ou collègues!

Les mots que nous employons (surtout quand ils sont ainsi répétés ad nauseam) créent notre réalité et conditionnent notre relation aux autres, au monde, ainsi que notre santé… mentale.

Bonne journée, et que notre parole soit impeccable!

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Newsletter bimestrielle
Inscrivez-vous à notre newsletter, qui paraîtra tous les 2 mois, pour suivre nos actualités.

Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.